Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘bar’

Introduction à la faune barisienne

Introduction à la faune barisienne

 

Sicaliens, Sicaliennes !

Voici donc l’annonce de l’exposition de votre Auteur favorite, une exposition d’illustrations sur le thème des bars !

 

Sica croque un regard féminin, parfois narquois, volontiers tendre, souvent parisien, toujours piquant et… définitivement réaliste.

Introduction à la faune barisienne est sa première exposition d’illustrations et un retour aux premières amours de l’auteur : le dessin, l’observation assidue de la société française féminine et… la tournée des bars.

La créativité de Sica se lie avec légèreté et taquinerie aux influences, très parisiennes, de Jean Béraud, Kiraz, Gruau ou encore Miss Tic afin de voir naître sur les lèvres de chacun un sourire aussi naïf que son trait.

 

Vernissage le jeudi 5 juin dès 18h30

 

Introduction à la faune barisienne du 2 au 30 juin 2014 au Breguet, 72 rue Falguière 75015

L’Auteur espère vous y rencontrer ! (Et espère aussi fort revenir avec sa régularité usuelle sur son blog dès mi-juin !)

Read Full Post »

Il est parfois très difficile de refuser de donner son numéro de téléphone… Et l’Auteur a pu s’épargner cette peine juste pour le petit test suivant, durant une semaine, du 16 au 22 juillet derniers. Non pas qu’elle avait envie de donner son numéro de téléphone mais quand un HRA a décidé de faire de vous la Nouvelle Femme de sa Vie… sa Potentielle… Compliqué de s’en débarrasser, à moins de quitter le bar/restaurant/pièce…

Et même ainsi, ils vous poursuivent dehors. L’Auteur « aime » ces Hommes qui ne savent pas quand s’arrêter. Des soirées gâchées, ce n’est pas si souvent alors ça change un peu du quotidien heureux !

Le principe est simple. La jeune femme qui a pourtant tout fait pour décourager les Hommes, après avoir été poursuivie toute la soirée « je peux prendre ton numéro, on pourrait dîner/prendre un verre… », donne finalement son numéro avec la bonne expression de visage « bon sang, si je lui donne, il va enfin me lâcher. »

Evidemment, elle ne compte jamais répondre, ou envoyer la réponse type « Je suis désolée, je ne suis pas intéressée. Bonne continuation » si un deuxième sms est envoyé.

Chers Sicaliens, n’oubliez pas que toute Femme qui a envie de vous donner son numéro le donnera sans avoir besoin qu’on le lui rappelle.

 

En combien de temps un Homme arrête de tenter de vous contacter pour… au choix :

  • Se revoir (se référer à Mini et CDC)
  • Un verre (se référer au Petit Bassiste)
  • Un dîner (se référer au Statisticien)
  • Du sexe (se référer à Ventouse)

Réponse :

  • Le Petit Bassiste 41 ans : 4 sms, trois jours
  • Le Statisticien 33 ans : 2 sms, cinq jours d’intervalle
  • Ventouse 29 ans : 5 sms, deux jours
  • Mini 21 ans : 2 sms sur une semaine et 3 autres deux semaines plus tard
  • CDC (pour Continue De Chercher) 28 ans : 2 sms, dix jours d’intervalle

Nombre de sms moyen : 4+2+5+2+3+2 = 18 divisés par 5 hommes = 3,6 sms

Nombre de jours moyen : 3+5+2+22+10 = 42 divisés par 5 hommes = 8,4 jours

Soit une grosse semaine, c’est gérable ! De manière générale, Sicaliennes, vous n’avez donc qu’à vous armer de patience quand il s’agit de fumeux inconnus.

 

AUTRE CAS

Ensuite, il y a le cas des « pas inconnus » même si fumeux. Prenons le cas précis de votre futur ex-mari qui a refusé le divorce, dont vous avez déposé la requête le 27 mars dernier, que vous avez quitté définitivement en juin avec tous vos bagages pour vous installer dans votre propre location…

Le 18 novembre 2012, il vous a menacée : « hey cocotte ! Tu reviens à la raison maintenant ! Tu dois te rendre compte que si tu continues, ton mec va te lâcher ! Ce serait quand même bête pour toi que je n’ai plus envie de toi ! »

Ce à quoi vous avez répliqué : « Je crois que tu n’as peut-être pas compris que je t’ai quitté, il y a plus de six mois. Un peu aussi pour cette raison que j’ai demandé le divorce. »

Résultat ? Votre futur ex-mari a beaucoup ri. Et il continue de tenter de vous contacter. Grosso modo, ça fait plus de six mois.

Encore une fois… Armez-vous de patience… Ne répondez plus. Et pour les cas les pires, Sicaliennes, passez par la case « prison » en vous arrêtant bien dessus, histoire de déposer une plainte pour harcèlement… Vous en avez le droit, donnez-vous les moyens de vivre en paix.

 

Jessica Galzin-Spalke

Read Full Post »

Une rencontre. Une journée. Un coup de foudre. Une après-midi. Sentimental. Une conversation. Intellectuel. Une connexion. Physique.  Une nuit. Enfin.

Le lendemain ? Il vous écrit qu’il est à Las Vegas où sa petite amie vient de le rejoindre… Ils ont toutes les chances de vivre heureux ensemble… au moins le temps du séjour.

Vous vous demandiez encore comment un Homme réfléchit ? Vous êtes parti(e) dans moults directions et à chaque fois avez fini par rencontrer une impasse ? Normal ! Vous n’aviez pas la bonne piste et pour cause, même l’Auteur n’y avait pas pensé, malgré sa simplicité. De toute façon, l’être humain aime se compliquer la vie… Comme d’habitude pour comprendre le mode de pensée de l’H.I, il suffisait d’y penser et d’entrer dans un bar !

Définition du dictionnaire sicalien

  • L’Homme Ingénu ou (H.I) : individu de sexe masculin assez simple, non seulement dans la vie de tous les jours mais aussi dans son raisonnement général. Il peut assez souvent rejoindre la « Vraie » Fille. C’est un pragmatique agaçant et finalement parfaitement égoïste : il trompe les yeux grand ouverts.
    L’H.I se distingue de l’Homme Adultère autrement qualifié de EPC (En Pleine Croissance)-l’Auteur se penchera sur ce cas plus tard- par son absence totale de remords ou de considération pour sa compagne.
  • Sms de H.I :
    « Et n’oublie pas : si tu hésites entre deux cocktails, prend les deux. »

Vous avez rencontré cet homme absolument gé-nial. Vous discutez des heures durant, chaque verre se transforme en hydromel vous portant sur son petit nuage… Il n’y a pas d’ailleurs que le verre que vous buvez… Chaque parole que l’H.I prononce vous touche. Votre petit cœur vibre sous son archet tendre.

Sa situation ? Un peu compliquée, certes. Il est en pleine rupture avec sa copine. Insupportable. Odieuse. Invivable. Instable. Et lui, monstre sentimental, se sent tellement coupable de mettre fin à leur relation alors qu’elle est « bouleversée » pour être poli… mais il ne peut faire autrement. Vous le comprenez : on ne peut pas ne pas obéir à l’élan de son cœur.

D’autant que, depuis qu’il vous a rencontrée… C’est encore plus flagrant ! Mais vous n’y êtes pour rien ! Leur couple était en péril depuis des mois ! C’est juste qu’après vous avoir rencontrée, il se rend encore plus compte de l’Erreur dans laquelle il s’est perdu !

Bref, vous avez craqué. En beauté. Et ce- précisons-le en gras, car l’Auteur reste humaine et aime en profiter – malgré les conseils éblouissants de votre amie qui vous avait bien dit « FUIS FUIS FUIS » doublé d’un « je ne veux pas ramasser ton petit cœur à la cuiller. Donc si tu veux tenter quand même, sois bien consciente qu’il va retourner avec sa copine ».

L’avantage ? Votre copine vous l’avait bien dit en long, large et travers, sans vous juger et vous n’êtes pas tombée de trop haut. Un peu quand même parce que vous l’aimiez bien, vraiment, mais la chute est à apparenter plutôt à une chute de l’escabeau que de l’échelle. Vous lui direz au téléphone « tu avais raison » et elle appréciera tout en se désolant d’avoir eu raison. (Comme si l’Auteur pouvait avoir tort ! Pffff !)

L’Homme Ingénu se comporte dans la vie comme s’il était dans un bar. Il a une copine ? Une femme ? Une vie bien rangée qu’il aime telle quelle ? Oui. Mais soudain, accoudé au zinc, il se rend compte que sur le panneau mural, juste en dessous de son Mojito usuel figure un Orgasme (Téquila-Get27-Bayley ‘s)…

Que faire ? Là, oui, en tant que célibataire, c’est vrai, la question ne se pose pas : testons (encore faut-il aimer la menthe, malheureusement…)! Mais en tant qu’ « homme pris », la morale voudrait qu’il y ait réflexion, réflexion et puis un « soyons raisonnable » après tant de bière et de Mojitos… L’H.I, lui, ne doute guère. Il passe à l’Orgasme et reviendra sans culpabilité au Mojito.

Pour le lectorat « féminin » :

  • Si vous êtes simplement une jeune femme normale, vous fuyez évidemment toutes les situations qui pourraient vous valoir l’appel terrorisant d’une femme trompée qui rejetterait sur vous la faute de son Homme. Restez-en à votre merveilleux ginto au Bombay, vous ne pourrez que vous en félicitez.
  • Si vous êtes romantique et souhaitez l’Amour fou passionné destiné… FUYEZ ! Si les hommes sont des lâches et ont peur il est vrai de lâcher la proie pour l’ombre, soyez sûres d’une chose : les Maux détestent qu’on les emmerde. Si ça n’allait vraiment plus avec leurs copines, ils se débrouilleraient pour qu’elles les quittent ! Ne comptez jamais sur un Homme pour une rupture, surtout s’il se sent coupable vis-à-vis de la pauvre fille… il ne veut pas la quitter. Son palais veut juste un goût nouveau avant de revenir à son cocktail préféré.

Jessica Galzin-Spackle

Read Full Post »