Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for mai 2013

Notre société n’y pense pas assez… Mais l’Auteur un peu plus surtout après une chronique sur les Vampires… Et c’est vrai, au final, rien de mieux pour évacuer le bourdon qu’un bon don ! Chers et Chères Narcissiques qui venez de perdre votre miroir de poche, voici une solution d’urgence.

Alors, attention, certes stress, tristesse et fatigue morale… Mais uniquement ! A côté de ça, vous mangez bien et vous dormez bien. Bref vous êtes en forme… Néanmoins, le soleil aidant –enfin, plutôt son absence notable et devenue notoire, vous avez le blues.

Entrez donc dans l’univers du don de sang.

Déjà, vous arrivez en héros. Même si vous ne vous sentez absolument pas un héros car 1) vous avez une peur abominable des aiguilles et 2) vous n’avez aucune gloire à produire du sang, tout le monde dispose de cette capacité. Ou si vous vous sentez déjà un héros, de quoi vous conforter dans votre opinion.

De plus, vous entendez « merci beaucoup », un certain nombre de fois, JUSTE parce que vous êtes là. Et il n’y a pas de doutes, parfois, ça fait du bien. Surtout si vous êtes plutôt un abonné « je fais des crasses à tout le monde dans la vie courante » et que pour les remerciements, vous êtes justement oublié.

Ensuite, on vous chouchoute. Non ! Non ! Ne bougez pas ! Installez-vous ! Vous êtes bien confortable ? Vraiment ? Vous voulez… de l’eau, un soda, un jus de fruit !? Ne bougez pas, on vous l’apporte ! Et une pâte de fruits ? Ou un gâteau au chocolat ? Ou du pain, du pâté, du fromage ?

Définition du dictionnaire sicalien

  • Pâte de fruits : bonheur. Paix. Calme. Amour. L’item ultime, pour l’Auteur, du don de sang. Il y en a toujours eu, et ce lui serait un choc fatal si un jour les établissements de don arrêtaient de se fournir de ces pâtes de fruits !

Ca fait combien de temps que quelqu’un vous a interdit de vous bouger le postérieur et s’est occupé de prévoir tous vos désirs avant même que vous ayez eu le temps d’y penser et sans bouger le petit doigt ? Et bien, lorsque vous donnez votre sang, infirmiers/infirmières/médecins/bénévoles le font !

Vous êtes entouré de personnes chaleureuses, généreuses, qui vous parlent avec des sourires –ben oui, ils veulent tous que vous reveniez ! Et ils font tout pour.

Et même, ils veulent que vous restiez. Vous n’êtes pas pâle et vous n’avez pas le tournis mais quand même ! Restez quelques minutes de plus, reposez-vous bien. Vous allez bien manger, hein ? Et une nouvelle ration de pâtes de fruits, de jus, de… pas mal de choses. Ca fait un repas en moins sur votre budget !

Bilan du don de sang

Donc non seulement vous êtes dans un cocon d’amour, on vous galvanise votre égo, en train de redonner le sourire futur à un transfusé d’urgence ou à un malade qui a besoin de transfusion régulière, mais vous économisez de l’argent !

Alors, oui, ça dure moins de trente minutes, le tout… Mais pour ceux qui ont besoin de séances d’adoration et chouchoutage plus longues, il existe aussi le forfait don de plaquettes ! L’EFS, une solution à tout !

Ensuite, évidemment, si vous voulez donner votre sang juste parce que c’est un geste citoyen… Libre à vous. L’Auteur n’ira pas vous juger.

Jessica Galzin-Spalke

Et puis un peu de reconnaissance : la saignée, qu’on peut de très loin assimilée au don de sang, était historiquement un traitement. Il s’agissait d’un prélèvement sanguin pratiqué sur les malades dans l’espoir de soigner. Pratiquée dès l’Antiquité, la saignée était l’acte chirurgical de pointe durant trois siècles, du XVIème au XVIIIème. Un chirurgien était nécessaire et ça pouvait coûter très cher ! Ici, on vous prélève gratuitement !

Publicités

Read Full Post »

L’Auteur n’y avait jamais pensé… Mais pour une fois, Sicaliens, Sicaliennes, un honneur donc, l’Auteur vous livre la source d’inspiration de sa dernière chronique sur le phénomène du Mythe des Vampires…

En effet, l’Auteur a apprécié la saveur particulière de la dernière phrase de la nouvelle vampirique de Gudule, La petite fille qui mordait ses poupées.

Extrait:

 » Si cette nuit, après les inoubliables moments passés dans tes bras, je t’ai mordu au cou, ce n’était pas pour te faire mal, je te le jure. […] Je suis repue, mon chéri. Oh, mon chéri, je t’aime ! Tout mort que tu sois, tout exsangue, tout blême. Grâce à toi, j’ai compris à quoi j’aspirais. Tu as été mon initiateur et je t’en serai toujours follement reconnaissante.
On n’oublie jamais un premier amant.« 

Read Full Post »

Le vrai Mythe du Vampire, c’est celui qui voudrait nous faire croire que le Vampire est une créature légendaire, un mort-vivant se nourrissant du sang des vivants afin de regagner sa force vitale, dormant le jour, sortant la nuit…

Le cinéma, la littérature, les rumeurs… Tout concourt à vous les rendre « imaginaires ». Et aujourd’hui, après quelques séries et films, le Vampire « s’humanise » : il aime, lui aussi ; il se sacrifie, lui aussi ; il ressent, lui aussi.

Sicaliens, Sicaliennes, vous faites face à un mensonge éhonté !

La création de ce mythe n’est autre que l’œuvre des Vampires eux-mêmes qui veulent continuer à profiter encore et encore de votre naïveté en vous induisant en erreur. Le monde est plein de Vampires, des créatures pernicieuses, plus régulièrement des Maux, néanmoins parfois aussi des créatures de sexe féminin [1]…

Définition du dictionnaire sicalien

  • Mythe du Vampire : monstrueuse machination mondiale pour faire croire aux populations charmantes et innocentes que les Vampires n’existent pas.
  • Vampire : individu de sexe généralement masculin, -un Maux de chair et de sang et d’os- qui n’a pas de raison de vivre, est dans un état dépressif abominable et se trouve être un monstre –ce qui lui retire toute caractéristique humanisante- égotiste sans fond qui n’a aucun scrupule à aspirer vos plus belles années, vos plus beaux espoirs, votre énergie physique et morale, afin de se sentir mieux. Plus vous vous détruisez intérieurement pour lui, mieux il se sent.

Le Vampire n’est pas un mort-vivant mais un vivant-mort ! Et l’inversion fait toute la différence. Ben oui, vous le savez bien, qu’une fois mort un corps ne peut plus se mouvoir seul ! Si on inverse, il est tout à fait logique qu’une personne vivante évolue sur Terre… Mais évidé psychiquement intérieurement.

Informations annexes

  • Si les Vampires ont l’air de vivre la nuit, c’est uniquement parce qu’il est plus facile d’attirer une personne dans ses filets à l’issue d’une soirée, qu’en plein jour alors qu’elle doit filer au travail ! Et puis, nombre de Vampires sont aussi des actifs qui sont eux-mêmes coincés au travail de 8 heures à 19 heures !
  • Pour ce qui est de dormir le jour et sortir la nuit, ça s’appelle communément le « week-end »…

Revenons au caractère « mort » de ces vivants… Et brisons le Mythe Humanisant ! Le Vampire est effectivement un monstre car il n’aime pas, ne se sacrifie pas… et s’il ressent, il ne ressent que pour lui, et ce qui est dans son intérêt. Comme il est mort intérieurement, il recherche effectivement chez ses victimes – vous, chères Sicaliennes – de quoi réchauffer ses organes, de quoi lui redonner l’énergie de continuer à vivre.

Et sans le moindre remords, une fois avec vous, il puise votre force vitale, non pas à coups de canines et de dons de sang, mais en vous prenant tout, les sentiments, votre cœur, votre affection, votre engagement, votre chaleur… sans jamais rien vous rendre.

C’est à vous d’aller vers lui, c’est à vous de le prendre dans vos bras, c’est à vous de sacrifier votre temps, jamais à lui.

A bas le mythe !

  • Pourquoi une balle en argent ? Parce qu’ils ont des goûts de luxe et que c’est une bonne technique pour ralentir un adversaire… Vous devrez déjà vous décarcasser pour en trouver une avant de pouvoir les menacer… Mais au final, les Vampires sont comme les êtres humains lambda sur ce sujet…
  • Pourquoi un pieu en bois dans le cœur ? Qui cuisine encore aujourd’hui ? Peu de gens… Alors sans cuiller en bois à portée de mains, les Vampires vous persuadent que vous ne pouvez lutter contre leur influence.
  • Pourquoi de l’ail ? Vous arrivez à ne pas suffoquer, vous, quand une haleine chargée vous colle au nez ? Les Vampires non plus, surtout qu’avec leurs goûts pour le luxe, ils ont une nette préférence pour Guerlain…
  • Pourquoi évitent-ils les miroirs ? Les Vampires sont des narcissiques… S’ils commencent à percevoir leur reflet, ils savent qu’ils n’arriveront plus à détacher leur attention de leur personne. Or, ils sont venus séduire…
  • Pourquoi ne veulent-ils être pris en photo ? Encore une fois, rien à voir avec la théorie du « ils n’apparaissent pas… »… Ils ne supportent simplement pas de ne pas maîtriser leur image et refusent donc qu’une photo où ils ne paraîtraient pas parfaits circule
  • Pourquoi la croix ? Non, ils ne brûlent pas à son contact… C’est juste qu’ils ne croient plus en rien alors votre foi inoxydable les saoulent.
  • Pourquoi l’eau bénite ? « Non mais de l’eau croupie sur ma chemise à 800 euros ! » C’est vrai, ça rendrait dingue n’importe qui…

Le Maux Vampire vous laisse exsangue. Et vous aurez beau lui demander de l’aide, il ne lèvera jamais le petit doigt pour vous. Pour la survie de vos cheveux – premières victimes de l’anémie- vous devrez vous secouer pour fuir cette relation.

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire : une bonne sauce bien chargée en ail.

Jessica Galzin-Spalke 

[1] Etude statistique paranormale anormale sicalienne : la population Vampire est approximativement à 90 % masculine, 10 % féminine. Cependant, la population Succube est proportionnellement inversée : à 90 % féminine et 10 % masculine, autrement dits des « incubes ». Les Succubes font l’objet d’une chronique prochaine.

Read Full Post »

LA question que nombre d’ami(e)s se posent sans jamais la formuler, du moins avant de se dire que « là il est vraiment plus que temps ».

Qui s’accompagne d’une autre question « pourquoi ne dois-je rien dire » ?

AVERTISSEMENT
Vous êtes célibataire et vous avez encore de l’espoir dans la Vie, l’Humanité et la bonté naturelle de l’être humain ? Cette chronique n’est peut-être pas pour vous. Ou alors Âmes sensibles, passez directement à la conclusion.

  • Monsieur n’est pas fun. Il ne boit pas d’alcool. Oui, vous me direz qu’en bonne compagnie, sans alcool, la fête est plus folle. Malheureusement, lui, Monsieur n’est jamais bourré et ça ne l’empêche pas de toujours faire une gueule de trois mètres de long. Mais bref, comme il s’agit d’avoir une bonne hygiène de vie en menant une vie de quasi-ascète, il refuse que votre amie boive aussi. Et puis, elle doit aussi arrêter de fumer. Bon, jusque là, ça ne peut pas lui faire de mal tout ça… Elle aura bientôt un foie tout neuf et des poumons décrassés… Mais Monsieur n’aime pas ses amis, il lui fait la gueule dès qu’elle les voit. Il préfère jouer les casaniers et qu’elle reste à regarder la télé à ses côtés. Elle a aussi perdu douze kilos depuis qu’ils sont ensemble : ben oui, Monsieur a été au casino en mai et il a perdu trois mois de salaire et leurs économies… Ca aide de ne plus avoir de quoi se payer de la nourriture ! Et elle a eu la joie de voir débarquer les huissiers dans leur appart’ : Monsieur « vie saine et bonne hygiène » a oublié de payer ses impôts ces trois dernières années. C’est bête !
  • Jeune Patron est un peu plus fun. Lui, il boit. Non ne vous inquiétez pas, nous ne tombons pas dans les excès. Il boit modérément dans les soirées entre potes et il aime danser. Par contre, votre amie n’a plus le droit de porter de décolleté et franchement une femme qui boit, c’est vulgaire ! Jeune Patron a honte : « tu ne te respectes pas en tant que femme pour t’habiller comme une pute ». Depuis qu’il a ouvert son affaire, il n’a plus la moindre seconde à lui consacrer. Enfin, déjà auparavant, il faisait des horaires impossibles afin d’économiser le plus possible pour pouvoir un jour être son propre patron. Elle l’a soutenu et a accepté de ne le voir que les dimanches matins afin qu’il réalise son rêve. De même, elle a avorté au début de leur relation avec son accord mais comme ils ont la chance d’avoir maintenu à flot leur couple, il lui reproche d’avoir sacrifié « leur enfant ». C’est tellement facile de reprocher après coup !
  • Retour du Muscle s’est fait larguer par la Femme De Sa Vie juste avant de se mettre avec votre amie. Et continue de le clamer. Votre amie est cependant folle de lui et continue d’espérer qu’un jour peut-être il se rendra compte que ça fait déjà deux ans qu’ils se sont installés ensemble. Et que la femme de sa vie, c’est peut-être celle avec laquelle il vit.
  • Terreur Geek a rompu avec Candy pour se mettre avec Blanche-Neige. Mais il espère que Blanche-Neige se comportera comme Candy. Seulement, Blanche-Neige n’est pas Candy. Et elle lui prouve au quotidien. Et il lui reproche tout autant. Mais tombe à genoux chaque fois qu’elle parle de le quitter.
  • Les Dents Longues manque de peps…Enfin plutôt de fantaisie. Il bâtit année après année son plan de carrière. Tandis que votre amie passe d’intérim en intérim, de bon poste en mauvais poste toujours au même salaire. Il ne comprend pas qu’elle perde son temps à « stagner ». Il veut absolument être intelligent, intellectuel. Il veut élever son esprit et entrainer le monde dans des débats philosophiques. De quoi vous endormir assez vite quand chaque sujet de conversation prend un tournant vers la quatrième dimension. Bourré de tocs, il ne supporte pas de vivre sans ses chaussures. S’il les enlève pour dormir, en revanche, il ne pourra pas faire le moindre pas sans les remettre, quitte à aller aux toilettes nu, mais chaussé.
  • L’Abruti du Dimanche fait tourner en bourrique votre amie avant de se dire qu’elle est trop bien pour lui. Pour revenir vers elle avec ses « tu vois bien que je ne vais pas bien. Toi tu es forte, j’ai besoin de toi. » Il refuse de faire une thérapie et culpabilise votre amie jour après jour… Ou plutôt matin après soirée, quand elle a eu suffisamment de cran pour abandonner son homme « qui ne va pas bien » pour passer la soirée avec vous.
  • Ventre sur pattes est un égoïste né qui ne se rend compte de l’existence de votre amie que lorsqu’il n’a plus de caleçon dans son tiroir. Ou que ses chemises ont besoin d’être repassées. Ou qu’il a faim. Ou qu’il a envie de sexe. L’avantage, pour le coup, c’est qu’elle sort quand elle veut. Enfin, après avoir cuisiné, lavé, repassé voire baisé.

Le problème dans ce genre de situation, c’est que vous adorez votre ami(e). Et que vous ne voulez pas qu’elle/il se sente obligée de moins vous voir pour sauver son couple. Vous voulez pouvoir la/le soutenir quand elle/il ira mal et fêter avec elle/lui quand elle/il sera heureuse.

Vous, vous jouiriez de pouvoir dire à tous ses mecs : « Casse-toi. » « Mais casse-toi loin de ma copine, qu’elle soit un peu heureuse ! »  « Parce que sans toi, ce sera déjà beaucoup de bonheur ! »

Pourquoi à eux plutôt qu’à elles ? Parce que la différence,  c’est que si ces hommes n’étaient pas juste tournés sur leur satisfaction immédiate, ils se rendraient compte au moins dans une certaine mesure qu’ils ne feraient jamais subir ce genre de choses à la femme qu’ils aiment.

« Ils n’aiment pas vos amies ». Alors qu’elles les aiment. C’est ce que vous pensez. Et dès lors, c’est quand même plus simple pour un homme de quitter une femme qu’il n’aime pas, qu’une femme de quitter l’homme qu’elle aime.

Néanmoins, vous aurez l’intelligence de la fermer, pour continuer de voir vos ami(e)s car la règle d’or est de NE JAMAIS S’IMMISCER DANS UN COUPLE. Vous pouvez attendre le moment « confidences » pour passer le message « ce n’est pas normal », « tu as le droit de vouloir certaines choses ». SURTOUT ne jamais critiquer ouvertement et frontalement l’individu incriminé ! Laissez faire votre ami(e) et approuvez, parfois dites « je n’ai pas trouvé ça normal, mais ça n’engage que moi » mais pas plus !

Le Joker :  « quitte-le » ne peut être prononcé que si votre ami(e) demande clairement « est-ce que je dois le quitter ? » et pas de manière impérative. Employez la tournure détournée « si j’étais toi… Dans de telles circonstances… je le quitterai. »

La raison ? Vous n’êtes pas votre ami(e). Vous n’avez pas les mêmes goûts. Elle pense peut-être exactement la même chose que vous à propos de votre mec. Et elle est peut-être incapable de vivre autrement une relation.

Jessica Galzin-Spalke

Read Full Post »