Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for décembre 2012

Puisque la fin du monde ne nous a pas épargnés…

L’Auteur vous embrasse tous très fort – sauf un lecteur en particulier à qui l’Auteur a interdit la lecture de ce blog mais qui a certainement le « culot » (grossièreté, connerie, indécence) et la – purée de – prétention de continuer à néanmoins lui pourrir la vie très consciencieusement malgré la volonté persistante et dé-fi-ni-ti-ve de l’Auteur – en espérant vous faire oublier tout ce que vous allez cependant bien être forcés de faire puisque la vie continue.

Joyeux Noël et Joyeuse Saint-Sylvestre !

Votre Divine Sica !

Joyeux Noël blog

 

 

Publicités

Read Full Post »

Chose promise, chose due !

Ca a été bien compliqué… surtout que l’Auteur espère que les Maux lecteurs auront pensé à Noël depuis…euh… janvier et donc économisé depuis lors.

Votre amour, chers Maux, est évidemment le plus précieux, le plus beau, le plus doux, le plus… des cadeaux du monde. (L’Auteur ne pense quasiment aucunement que c’est vrai.)

Avec les autres non moins évidents :

  • Le diamant 30 carats, si possible avec la proposition adaptée de l’ordre : « un bijou à la hauteur de ta beauté » si elle est allergique à l’engagement, « un bijou à la hauteur de mon amour » si vous êtes juste très riche, « veux-tu m’épouser » si vous savez qu’elle en rêve depuis trois ans, « veux-tu que nous nous installions ensemble » si elle est opposée au mariage…
  • Clef et chaine de Tiffany (et vous évitez l’abominable « c’est la clef de ton coeur »… insupportable : c’est juste un beau bijou)
  • Paire – même juste et surtout les escarpins bout rond cuir noir 10 cm de talons, à moins que vous n’ayez déjà eu la délicate attention de les lui offrir – d’escarpins Louboutin
  • Voyage de trois semaines partagées entre Séoul puis Tokyo, avec une escale pour le week-end à New-York…

Mais qu’ « ouït » l’Auteur ?

Comment ça tous ces présents sont exorbitants ?!!? Chers Maux, chers Sicaliens, vous avez la chance, le bonheur d’avoir à vos côtés la Femme que vous aimez et qui vous aime malgré tous vos défauts ! Une Femme, ça se gâte ! Et ce juste pour le plaisir !

Bon, sinon, pour les rapiats et autres rabat-joie… Ou ceux qui n’ont pas eu à cœur de prendre un crédit sur trente ans pour le cadeau…

  • Sac à main (à coordonner à son duo écharpe-bonnet préféré, ou à sa paire de chaussures préférée, ou à son « mince, j’ai pas de sac de cette couleur »)
  • Une paire de boucles d’oreille (à coordonner à la tenue qu’elle met le plus, vérifier si elle a ou non les oreilles percées, si elle est allergique ou non au toc)
  • Une paire de gants cuir agneau marron ou bleu foncé (on pense rarement à acheter les gants marron ou brun ou bleu mais si elle a un manteau dans ces tons…)
  • Racheter sa paire de chaussures favorite (alibi : « je n’arrivais pas à trouver un cadeau qui te ferait vraiment plaisir et je me suis soudain dit que celles-là, tu les mets tout le temps parce que tu les trouves belles et confortables, comme ça, tes chaussures préférées te dureront plus longtemps »)
  • Un ensemble lingerie (prendre un ensemble dans son armoire pour montrer les tailles à la vendeuse et ne prenez pas seulement ce qui VOUS plait mais ce que vous savez qu’elle portera… du sexy subtil)
  • Un bouquet magnifique de ses fleurs préférées (assorties d’un petit cadeau qui lui ne se fanera pas…)(C’est l’idée cadeau pour les INDELICATS qui ne pensent jamais à offrir de fleurs !)
  • Son CD des musiques les plus débiles qu’elle aime vraiment dont parfois « quand on aura vingt ans, en l’an 2001 » (l’Auteur rougit mais c’est un bon exemple, elle ne sait la raison mais cette chanson la met toujours de bonne humeur)
  • Un sextoy juste pour elle (alibi : « je pense à ton plaisir… parce que te voir prendre du plaisir est ce qui me rend le plus heureux »)(Bon, d’accord, en vrai : Vous allez pouvoir l’observer, si vous n’avez jamais pensé à le faire… et prendre des leçons. Non, vous n’avez pas de progrès à faire… mais imaginez combien vos plaisirs en seront décuplés)
  • L’écharpe du même rouge que celui de son chapeau (ben voui, elle l’a oubliée dans un taxi)
  • Une fois l’écharpe rachetée, pensez aussi à lui prendre un chapeau/béret du même rouge que cette écharpe, le fameux chapeau ayant été perdu dans un bar vers 2h32 du matin… (Mais elle a toujours le sac à main rouge qui y était assorti !)
  • Sans hésitation (ou quasi si vous savez qu’elle n’aime pas), faite-lui découvrir le CD de BOY, Mutual Friends, groupe qui perce
  • Les comédies romantiques d’avant, La Fille de la Ve avenue, Mademoiselle et son bébé, The best of everything de Negulesco, Rendez-vous…
  • DVD de Pride and Prejudice, BBC, version collector (ça marche aussi pour les saisons de  Downton Abbey et surtout le special Christmas de 2011)
  • Lui offrir un changement radical de vie : vous vous prenez en main, vous descendez les poubelles, vous proposez de faire quelques repas chaque semaine, de faire la vaisselle de vous-même, d’apprendre à faire une lessive etc MAIS LE FAIRE VRAIMENT, car si en plus il n’y a pas de cadeau et que vous ne changez pas ! Elle sera dégoûtée !
  • Ensuite, usuels livres/montre/col roulé/mug du Bon Marché/camembert au lait cru…/foie gras d’oie du super traiteur rue Montorgueil (oui, bon, sur au moins deux cadeaux, vous n’aviez qu’à être sur Paris !)/chocolats/carte « je t’aime » et une nuit torride/lui offrir un « premier rendez-vous bis » à son restaurant préféré
  • Une carte seule fonctionne dans un cas précis avec ce texte précis : « Une carte pour cadeau, avec tout mon amour, car j’ai décidé de me reprendre en main : promis je ne ferai plus jamais de dépenses inconséquentes, promis jamais plus les huissiers ne viendront chez nous, promis je suis aux Dépensiers Anonymes, promis le surendettement on va en sortir. Et la preuve, je n’ai pas commencé demain. »

Les idées de Laurène, du Shannon, non cautionnées par l’Auteur, mais ça ne sert à rien de demander si ce n’est pas pour les prendre en considération :

  • Un voyage à deux (Oui, le voyage Séoul-New-York-Tokyo… plutôt entre amies…)
  • Une jolie carte avec un beau poème (Aaaaaarrgh)
  • Tout son amour (Laurène est la fille la plus adorable du monde, pas de doute)(Mais elle rêve néanmoins de sa paire Louboutin – quand l’Auteur vous écrit que c’est in-con-tour-na-ble)

Il y a enfin la liste des cadeaux « mais même pas en rêve » (dans les vôtres) ou dans ses pires cauchemars

  • L’électroménager
  • La batterie de casseroles

A quelques exceptions notables : du genre elle est cuisinière, pâtissier etc et non seulement elle en a besoin mais c’est toute sa vie. Et vous venez de vous installer, elle est à fond dans cet événement et vous n’avez pas un budget terrible… Mais pensez au moins à un petit cadeau de rien ou à un bouquet de fleurs « juste pour elle ».

Et surtout, surtout, surtout, chers Sicaliens ! Pensez toujours à assortir votre cadeau quel qu’il soit de cette petite phrase : « j’ai pensé que ça te plairait parce que tu m’avais dit une fois en passant que tu avais besoin/envie/etc… »

Pourquoi ? Parce que même si vous avez tapé à côté, votre Femme pensera deux choses qui lui font réellement encore plus plaisir qu’un diamant ou un voyage –ne vous y trompez pas, rien, pas même votre amour, ne surpassera la paire Louboutin :

  • Il m’a écoutée (alors que je ne me souviens même plus en avoir parlé !)
  • Il a pris en considération MES attentes, MES besoins

Avertissement cependant : veillez à ne pas vous louper à tous les coups.

Jessica Galzin-Spackle

Read Full Post »

Pas une minute de répit. Pas six heures entre deux appels. Pas moins d’une dizaine de sms au quotidien. Presque du « sept jours sur sept ». Pas moins de deux compliments par jour. Pas moins de huit soirées prévues à l’avance à chaque début de mois. Vous étiez la plus belle, la plus attirante, la plus…

Oui. Oui, vous « étiez ». Parce que depuis quelques jours… Oui, le vent a tourné. Vous avez beau ne pas le vouloir, vous devez admettre la triste réalité : le cerveau de votre H2C (Homme craquant et croquable) cesse de produire sa dose de phényléthylamine.

Kesako  phényléthylamine : l’hormone responsable des états euphoriques vécus en début de relation qui pousse l’Homme à ne voir que vous, à ne parler qu’à vous, à n’écouter que vous, à ne vouloir que vous, à être totalement ébloui par vous. (Et réciproquement.)

Bref, l’H2C vous voit enfin telle que vous êtes, sans paillette de drogue naturelle dans l’œil, et soit il vous aime toujours, de manière raisonnée, soit dans le pire des cas il se rend compte que vous aviez une DP (date de péremption).

  • Si vous en êtes au même stade, « tout va bien ». Vous êtes par conséquent en mesure de lui répondre de manière raisonnée. Ce, quelle que soit l’issue –vous avez peut-être vous-même repéré une DP.

Mais si l’absence et le silence vous sont douloureux…  Alors vous n’êtes pas apte à agir de manière rationnelle puisque vous êtes encore « en passion » et…  Non mais, qui voudrait ne plus être l’Etre le plus parfait du monde (EPPM) ?!

Cependant, chères VCR (Vraies Cruches Romantiques), vous vous devez de protéger votre petit coeur. Si. Le Voyage en Marschmallowland a toujours une fin et si vous êtes déphasée, mais que vous estimez que l’effort en vaut la peine,  il faut vous désintoxiquer !

Définitions du dictionnaire sicalien

  • Marschmallowland : le pays imaginaire dans lequel la période de la passion s’écoule. Un monde beau, cotonneux, tout doux, où la communication règne et la symbiose des corps semble éternelle.
  • Tactique du RST (Repli Stratégique Toute !) : finir avec dignité ou continuer à égalité. Cette tactique n’est pas une promesse du bonheur, le plan infaillible pour « garder un Homme ». Elle est quitte ou double, certes, néanmoins, grâce à elle, vous aurez sauvé votre dignité même dans le « pire des cas », à savoir « vous aviez une date de péremption mais lui pas ».
  • DP ou Date de Péremption : une personne qui n’était vouée malheureusement à n’être que l’Homme ou la Femme d’un espace temps délimité.

A l’amour comme à la guerre, vous vous protégez. Il ne s’agit pas ici de rendre « l’Homme fou de vous par votre absence », c’est typiquement stupide et inutile. Les Hommes sont plutôt du genre à s’essouffler rapidement, ils ont bien moins d’endurance que les Femmes.

Il s’agit de prendre en compte que lui est revenu au quotidien et que si jamais votre « couple » ne doit pas passer l’épreuve de « la fin de la passion », vous ne vous serez pas conduite comme une folle désespérée.

  • Il ne vous appelle pas ? Vous non plus. Ne prenez pas tous les prétextes inimaginables pour l’appeler « tiens, j’ai oublié de lui demander s’il voulait que je lui laisse un tupperware de ratatouille puisque j’en ai fait trois fois trop pour moi ».
  • En revanche, pas la peine non plus de ne pas répondre au téléphone quand il vous appelle.
  • Vous vous limitez aux sms : DEUX par jour maximum, soit pour lui raconter un Evénement de votre journée, soit pour lui souhaiter une bonne journée.  Hebdomadairement, seulement deux sms, s’il n’y a pas eu de réponse précise et exploitable pour lui demander « on se voit quand ? » Et un ou deux du type « j’ai pensé à toi ! »
  • Vous avez cependant le droit de répondre à ses sms. Si au bout du deuxième sms, il vous répond, avec une question à la clef, vous êtes en droit de dépasser légèrement le quota.
  • Il ne vous propose pas spontanément de vous voir, sortie, déjeuner, dîner ? Si vous êtes frustrée, appelez vos amis.
  • Quand il vous propose une sortie et que vous êtes libre, acceptez de bon cœur. Pas la peine de jouer les fines bouches « j’aurais voulu que tu y penses plus tôt, alors na ! »
  • Il ne se déplace pas ? Vous non plus.
  • Le but est de revenir à un quotidien normal. Oui, il débarquait à trois heures du mat’ pour vous faire l’amour, oui, vous l’avez rejoint à cinq heures du mat’ pour lui faire l’amour. Maintenant, vous privilégiez le sommeil. Mais le refaire une fois dans deux ou trois semaines, pourquoi pas ?
  • Vous prévoyez des plannings stricts et certains un peu plus fluctuants. Vous bloquez votre vendredi mais laissez une ouverture le samedi. S’il avait fait l’inverse, et bien il pensera la prochaine fois à vous appeler à l’avance ou à répondre à l’un des deux sms « on se voit quand au fait ? »
  • Les Hommes sont bien moins « planning » de manière générale que les Femmes. Ils préfèrent la « spontanéité ». Ce qu’ils n’ont toujours pas compris, c’est que les Femmes sont spontanées même en planifiant… Les Hommes ne savent pas faire deux choses à la fois.

L’avantage ?

Vous allez reprendre pied doucement dans le quotidien.

Désavantages ?

Vous avez toujours vos doses de phényléthylamine, vous. Ce qui fait que tout vous touche. Emotionnellement, ça vous fait mal, ce retour au quotidien, alors que vous êtes toujours sur votre petit nuage.

En plus, vous ne pouvez pas agir comme vous en auriez envie : lui raconter tout ou rien, le voir sourire, l’entendre rire, le toucher, le sentir vous toucher. Vous allez être simplement frustrée. Il ne vous reste plus qu’à fantasmer de manière mesurée pour combler le manque. Vous pouvez attaquer le cycle « Comédies romantiques » et romans à l’eau de rose pour compenser.

Enfin, si vous êtes toujours ensemble, quand vous aurez repris pleinement pied et que vous serez en mesure de tenir une conversation sans hurler « tu ne me désires plus, hein ! », lui exprimer un peu de votre ressenti, de ce que lui aimerait, de ce que vous aimeriez. De manière raisonnée, et non empreinte de cette passion qui vous ferait passer pour une Hystérique.

Ce que vous n’êtes pas. Vous êtes juste une Femme amoureuse.

Ensuite, attention :

  • si la douleur est trop intense
  • si vous vous connaissez suffisamment pour savoir que vous êtes une personne passionnée
  • si vous vous rendez compte dans cette période que deux sms, pas d’appel, peu de « on se voit » n’est pas votre conception d’une relation…

C’est peut-être que cet H2C ne vous convient pas, malgré toutes ses qualités.

Tout le monde et tout n’a pas vocation à être raisonné.

Jessica Galzin-Spackle

Read Full Post »

Haro ! Le célibat, dépression assurée ! Haro ! Le célibat, solitude… tout le temps ! Haro ! Le célibat, Le nouveau facteur de risque pour les maladies cardiovasculaires [1] ! Haro ! Le célibat, puits émotionnel sans fond ! Haro ! Le célibat, sommeil trouble ! Haro ! Le célibat, consommation accrue d’alcool [2]! Haro ! Le célibat, consommation accrue de cigarettes [2bis]! Haro ! Le célibat, surcharge pondérale [3]!

Ce qu’il faut retenir :

  • le célibat, encore plus selon la société pour la Femme que pour l’Homme, c’est simplement super mauvais pour la santé.

Sicaliennes célibataires, petites ingrates, heureusement que le monde est là pour prendre soin de vous ! Pour vous rappeler jour après jour, avec la régularité des rouages d’une horloge que vous êtes célibataire et qu’il faut vous prendre en main pour votre BF, Bonheur Futur !

Définition du dictionnaire sicalien

  • Bonheur Futur ou BF : la phrase parentale est « tout ce que nous voulons pour toi, c’est ce qu’il y a de mieux, et ce qu’il y a de mieux, c’est ce que tu veux, toi. Alors si tu es heureuse, nous sommes heureux ». Un pieux mensonge pour 95 % des parents vu que le « mieux » n’est autre qu’une situation stable, un homme, des enfants et un toit.

Dès la petite vingtaine, les Femmes entendent la fameuse ritournelle sociétale : « Et…euh… tu as quelqu’un en ce moment ? », « Et…euh… tu ne vois personne ? », « Et… euh… le mariage… un jour ? », « Mais… euh… tu n’es pas lesbienne, hein ? », « Mais…euh… tu es lesbienne, hein, mais tu ne trouves personne quand même ? »

Les Hommes eux patientent un peu plus… Les phrases sont un peu plus agréables « et tu ne veux toujours pas te poser ? », « tu sais, c’est bien de s’amuser… mais construire… » et surtout elles arrivent généralement plutôt vers la trentaine. Mine de, ça fait dix années de remarques économisées !

Selon moult études de psychologues, aspirer à s’épanouir dans une union solide serait fondamentalement humain. Votre souhait le plus cher dans la vie, c’est de finir à deux ! (L’Auteur développera un autre jour sa théorie d’une vie idéale nommée « Six Armoires à Partager et son Dimanche de Libre ») En tout cas, le dicton « mieux vaut être seul que mal accompagné » semble avoir trouvé son maître : l’Economie.

Parce que bon, le fait qu’avec la Crise, avec la Peur donc, l’instinct grégaire est à son maximum en ce moment, ça joue à peine. Le fait que les Femmes gagnent moins bien leur vie, que les Hommes sont de plus en plus confrontés au chômage, que le CDI est moribond, que… bref, que chacun peine à gagner sa vie… ça joue à peine sur la volonté de se regrouper pour faire face à l’ennemi « loyer-nourriture-vêtements-taxes », face à l’Ennemi Récession.

Mais passons, pourquoi le célibat est-il si décrié auprès des Femmes ? Tout simplement pour qu’elles le craignent. Pour qu’elles aient peur d’être seules.

Et dès lors, à force de « décervelage », elles finissent un jour par se mettre avec un Homme, qui, ouf !, ne finit donc pas seul !

Car, en vérité, le célibat décime surtout les Hommes. De récentes études révèlent que l’espérance de vie d’un Homme célibataire est de huit ans inférieure à celle d’un Homme en couple.

Dans le même temps, d’autres études ont démontré que les Femmes vivent mieux le célibat que le stress au sein de leur couple. Dans la balance « bénéfice-risque », le stress lié au célibat touche bien moins durement les Femmes que le stress lié à leur couple. Normal puisque la vision sociétale place le poids de la réussite ou l’échec d’un couple sur les Femmes. En effet, il suffit d’ouvrir les magasines féminins : les femmes doivent être actives, mères, cuisinières, ménagères, docteurs, psychologues, pédagogues, diplomates, tout sourires, et évidemment, péripatéticiennes douées exclusives.

Et l’Homme ? On en exige plus de lui, certes, c’est évident. Il doit être présent d’abord. Très important, ça, la présence. Si si. Donc, être présent.

Ensuite, tout dépend de sa bonne volonté. De plus en plus d’hommes participent à la vie en communauté qu’induit le couple ou la famille nucléaire… Mais cette nouveauté reste rare. Aussi, toujours selon les études, en couple, les Hommes s’alimentent mieux, fument moins, dorment sur leurs deux oreilles.

Les Femmes en couple y ont finalement moins à y gagner. Alors qu’avant elles prenaient soin d’elles-mêmes, elles font désormais tout pour deux, ou trois, ou quatre etc. personnes, le ménage, la cuisine, l’éducation et l’enjeu sociétal : si leur couple est un échec, c’est qu’elles n’ont pas su satisfaire un Homme.

Et c’est la raison principale pour laquelle le célibat, avec en plus la peur pour la survie de l’espèce humaine…

Vous imaginez ? Nous ne sommes que 7 milliards et des poussières sur une planète bientôt exsangue ! Bref, tout comme pour l’Economie, l’Auteur ne s’attarde pas sur l’enjeu démographique certain.

le célibat est donc voué à l’anathème sociétal. Parce que si la vérité éclatait, les Femmes réfléchiraient un peu plus avant de se mettre pour le meilleur et souvent le pire en couple : les Hommes sont des paresseux, non pas innés mais ayant été éduqués à cette paresse par une société patriarcale qui veille à ses intérêts à savoir vivre plus en en foutant le moins, et elles ne sont pas prêtes d’être récompensées à la hauteur de leurs efforts.

CQFD : les Hommes se mettent avec les Femmes pour huit années supplémentaires de vie. Si c’est pas égoïste ça !

La solution future ?

  • Sicaliennes, Sicaliens, référez-vous à l’article sur les animaux domestiques. Etablissez des règles dès le départ. C’est à vous de jouer, de vous affirmer, de ne pas laisser une situation s’imposer d’elle-même par « habitude », par « reflet de ce que vous avez toujours vu ». Si vous êtes capable par amour d’aider au quotidien, ne niez pas non plus les capacités de l’amour d’un Homme pour vous…

La solution science-fiction qui sauvegarderait voire relancerait l’économie ?

  • Sinon, un jour, les Politiques, en majorité des Hommes, se rendront compte que si les Femmes et les Hommes, même en couple, décidaient d’habiter tous séparément, il faudrait construire plus de bâtiments donc booster le secteur, engager des travailleurs, prévoir des achats de meubles doubles, les décorateurs s’éclateraient, les ventes immobilières grimperaient, le chômage reculerait…

Jessica Galzin-Spackle

[1] Les cardiologues décrient le célibat au nom du risque d’accident cardiovasculaire accru… La cardiologie en 2012 est encore la spécialité la plus empreinte de testostérone avec seulement 20,7 % de Femmes médecins, contre 40,8 % de Femmes dans la profession en général. Encore des Hommes pour alerter la population quant aux risques du célibat.

[2] et [2bis] L’Auteur témoigne : elle fume et boit malheureusement autant célibataire, en couple, ou mariée.

[3] L’Auteur témoigne : toujours plus mince quand elle est célibataire.

Read Full Post »