Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for septembre 2012

Vous êtes au boulot. C’est votre premier vrai poste. Devant votre ordinateur, assise sur votre chaise et la tasse de thé ne vous est malheureusement d’aucun réconfort. Vous savez que vous devriez appeler Y pour avoir une réponse claire et nette. Las, Y est en vacances, depuis hier. Il vous a passé le dossier à 18h. Si vous aviez pu joindre Z, vous auriez eu des chances que Z sache. Las, Z est en réunion à l’autre bout du monde.

C’est dans ces grands moments de solitude que vous enviez les stagiaires (1)… Ils n’ont pas de responsabilités, eux. D’un autre côté, quand vous étiez stagiaire, vous enviiez les CSP, « Contrats-sur-pattes ». Oui, quand on n’a pas de job, on prie pour en avoir un, quand on en a un, on prie pour le garder.

Date buttoir : dans trois minutes.

Si vous ne prenez pas de décision, vous loupez la promo du siècle sur les réserves en encre de l’entreprise… ou trois entrepôts et deux cents usines sont laissées en plan niveau kit de déversement d’hydrocarbures… Ou le vaisseau extra-terrestre en gravitation stationnaire au dessus de Paris ne sera pas détruit et c’est la planète que vous condamnez à une invasion à la V. Vous prenez votre combiné et vous confirmez.

Vous raccrochez et vous avez l’impression très pesante que vous venez de commettre THE BIG erreur. Vous n’avez presque plus de doutes… Ces extra-terrestres étaient peut-être super sympas ? Il y en a peut-être d’autres qui vont venir en soutien ou pour les venger ?

Pas de panique ! Si Y n’a pas répondu en urgence avant de partir en Guadeloupe, il y a toutes les chances que vous ayez eu raison, non ?

Mais vous ne soufflez pas pour autant. Depuis que vous êtes arrivée, vous avez réussi à bousiller la photocopieuse. Oui, vous avez renversé votre thé… ça arrive ! Mais certainement pas trois fois à la même personne. Surtout sachant que le dépanneur est moche comme un pou donc pas même une bonne excuse.

De même, vous revoyez très bien la voiture de location lors de votre premier déplacement. Une  petite rouge, fluide et qui ne prend pas de place… vous avez réussi à la rayer. Juste une rayure de cinquante centimètres de largeur sur deux portières ! Et le pire, c’est que vous n’avez pas osé mentir ! L’idée vous a bien traversé l’esprit : « Je pourrais dire que je l’avais laissée dans ce parking en bataille, que je l’ai retrouvée dans cet état. »

Et puis, vous avez confondu votre tupperware avec celui de votre chef un midi. Et puis, le gars du troisième qui n’a pas internet voulait avoir les résultats en direct de la M.B.A et vous vous êtes faite attraper. Et puis, vous vous êtes pété la gueule avec la plaquette de présentation juste en entrant dans la salle de réunion. Et puis… beaucoup trop de « et puis… ».

Depuis le temps, il vous arrive d’être efficace. Non, nous pouvons vous le dire : vous êtes efficace. Vous avez les bons diplômes, les bonnes compétences mais vous cumulez les petites bourdes qui plombent votre ambiance générale au travail.

Nous pourrions tabler sur une déveine patentée qui vous poursuit depuis le début de la vie active. Oui… ou bien plus simplement penser que vous manquez cruellement de confiance !

Dîtes-vous bien que vous êtes passées par l’Horrible Séance de Torture de motivation et qu’ensuite vous avez affronté sans trembler le mage RH en entretien et la Sorcière-Aux-Pattes-D’Oie qui vous sert de supérieure. Vous avez aussi vaincu le dragon Période d’Essai !

Alors RES-PI-REZ ! Vous êtes bien à votre place et ce poste est pour vous. Vous n’avez rien à prouver à tout prix, juste faire « calmement » ce que vous savez faire et gagner en expérience. Vous avez détruit le vaisseau et tous les experts en SGC vous diront que vous avez bien fait ! Bon… confondre les Asgards avec les Goa’uld… c’est moyen, mais les trucs visqueux gris/chair ne sauraient vous en vouloir pour si peu si vous vous êtes trompé ! Ouf !

Enfin, sachez-le, renverser son thé une quatrième fois sur la photocopieuse n’est pas une faute grave. Vous serez interdite dans le local mais vu que le réparateur est moche… vous n’y perdez pas au change !

Jessica Galzin-Spalke

(1)    L’auteur évoque dans un autre article Stagiaire dans l’âme le côté éminemment « sympathique » des Stagiaires Incompétents.

Publicités

Read Full Post »

Pourquoi les hommes ne savent pas ce que contient un sac à main ?

Vous pensiez que les femmes voulaient garder un parfum de mystère comme au temps de la déesse Mère, lorsque les Hommes vénéraient les femmes car ils ignoraient avoir un rôle dans la conception/reproduction ? Que c’est un secret que les femmes veulent jalousement garder juste pour se montrer coquettes ? Que nenni !

La réponse est pourtant simple : parce que c’est trop long de faire la liste de ce que contient un sac à main !

Très injustement, les femmes sont accusées d’avoir n’importe quoi dans leurs sacs à main… mais à bien y regarder… si un météorite dégommait la majorité de la planète et que quelques femmes survivaient, bien accrochées à leurs bouts de cuir, l’Homme aurait de quoi espérer reconstruire assez rapidement l’Humanité, buildings compris. Et même pas un merci.

Montrez votre sac à main, l’Auteur vous dira qui vous êtes…

Et bon sang, l’Auteur confirme : « que ça peut être long ! » Donc pour les plus curieux d’entre vous, les listes complètes des contenus des sacs à main sont à découvrir plus bas… mais petit résumé « succint » des quelques points intéressants :

  • Neuf sur neuf ont au moins un téléphone portable
  • Six sur neuf n’ont rien pour se maquiller (ce qui est pourtant certainement le plus attendu, notamment par les hommes)
  • Quatre sur neuf ont une carte de groupe sanguin
  • Trois sur neuf ont un préservatif « sos » en cas d’agression
  • Trois sur neuf ont une carte de donneurs d’organe
  • Trois sur neuf ont des « médicaments » (pansements, comprimés type aspirine…)
  • Trois sur neuf ont de la nourriture
  • Deux sur neuf ont une carte de donneurs de sang
  • Deux sur neuf ont leur afps
  • Une sur neuf a une carte de don du corps

Catégorie « Mary Poppins »

« Vous pouvez l’enlever pour trois semaines… y’a tout »

  • Le message : Alors, je suis votre grande SAUVEUSE. Il peut arriver n’importe quoi, même la météorite surprise, j’assure. Je suis la Mary Poppins inespérée !

Petite Fée : « L’idée est très intéressante, j’accepte donc de te vais décrire mon sac et tout ce qu’il contient. Il n’aura plus de secret pour toi. »

Catégorie « Communication » 

« Rien ne se perd, tout est partagé »

  • Le message : Et surtout je ne perdrais rien, pas une micro-miette de ce que vous dîtes. Comment ? En étant sûre et certaine d’avoir toujours tout sous la main non seulement pour noter/enregistrer mais aussi pour communiquer/envoyer histoire que si je me fais écraser, l’information recueillie ait eu une chance de s’envoler par courriel ou sms vers la personne sélectionnée.

L’Auteur : « Bon, les filles, je vous donne l’exemple du mien pour que vous compreniez ce que « contenu exact » veut dire. »

Catégorie « Survivor »

« Est-ce vraiment un beau jour pour mourir ? »

  • Le message : Je ne sors jamais sans ma trousse de secours… Finalement, étant un peu urbaine, je me suis quand même départie de la couverture de survie et j’ai opté pour un pull et une écharpe… Je ne suis que très légèrement obsédée par ma santé et ma survie.

Amie Anonyme : « Tout d’abord, je souhaite te dire que cette information est très indiscrète. Mais bon aujourd’hui tout se sait alors voilà le saint-graal. »

Catégorie « Métro-Boulot »

« Le superflu est resté chez elle. »

Le message : Je passe une bonne partie de ma vie à travailler, j’ai donc intérêt à avoir ce qui est nécessaire pour dans mon sac. Et ça prend déjà suffisamment de place sans qu’en plus j’en rajoute trois tonnes.

Miss Choco : « Je te donne le contenu de mon sac. »

Catégorie « Souvenirs »

« Ce n’est pas de l’écologie… mais de l’archéologie. »

  • Le message : Je peux partir, j’en ai envie… et c’est bien parce que de toute façon, j’ai tout ce qu’il faut pour me rappeler ce que j’ai quitté dans mon sac. Mon sac est mon Skrapbook.

L’Aventurière : « aussitôt dit, aussitôt fait ! »

Catégorie Ecolo

« La pile à trier est dans son sac »

Le message : Je garde, j’entasse, c’est ainsi qu’inconsciemment je remplis mon sac, que je nettoie régulièrement sinon… je n’aurais bientôt plus la force de le soulever. Pourquoi ? Et bien parce que je pense que tout peut être recyclé ou gardé dans mon sac plutôt que jeté par terre. On devine l’Ecolo.

Mouton Exilée : « J’ai envie de dire c’est le bordel dans mon sac… »

Mère de l’Aventurière : « Olala ! T’as pas bientôt fini ! »

Catégorie « Amoureuse »

  • Le message : Je suis discrète, ce n’est pas comme si j’ai quinze mille trucs de Lui, de l’Homme… mais j’ai quand même mon petit truc qui me rappelle que, définitivement, je ne suis pas seule dans ce monde…

Journaliste de l’Extrême : « Je crois que j’ai été exhaustive ! Je n’ai pas de photo ! »

Belle-sœur de l’Aventurière : « Euh…tu peux sortir… », a-t-elle gentiment demandé à son copain avant d’ouvrir son âme…

THE WINNER IS Catégorie « Mary Poppins » pour SAVE THE WORLD

Petite Fée :

dans sa poche extérieure zippée :

  •  ma carte navigo,
  •  une boîte de TIC TAC,
  •  une crème hydratante pour les mains NIVEA
  •  et aussi une petite sucrerie pour une gourmande comme moi : aujourd’hui une crêpe au chocolat whaou…

dans sa grande poche :

  • une pochette en tissu pour mon kit main libre-écouteurs
  • un mini carnet,
  • un produit pour laver les mains parfum mangue,
  • une bouteille d’eau,
  • un porte clés en forme de chien de couleur rose pour y ranger mon trousseau de clés (appart, boite aux lettres et badge immeuble)

(pour la petite histoire : mes clés ont la fâcheuse tendance à abîmer tous mes sacs donc j’utilise un contenant qui évite tout contact entre mes clés offensives et le tissu du sac…)

  • un paquet de mouchoirs,
  •  un carnet pour cartes de fidélité et autres cartes…
  • mon portefeuille marron en cuir :
    des photos de ma famille,
    des justificatifs de paiement du titre de transport,
    carte Auchan,
    3 tickets restaurant,
    quelques cartes de visites d’une amie psy (à distribuer à ceux et celles qui le souhaitent),
    la plaquette de pilules,
    ma carte d’identité,
    ma carte de groupe sanguin,
    ma carte de mutuelle,
    ma carte vitale,
    ma CB,
    mes tickets de caisse,
    quelques pièces de 2 euros à 1 centimes…

ensuite, mon sac fourre-tout contient également une pochette noire dans laquelle se trouve :

  • du maquillage (crayon khôl, mascara, eye liner, rose à lèvre, un petit miroir, un stick anti cerne (dont je me sers jamais même si je devrais), de l’huile essentielle pour les maux de tête, un stylo sos pour les boutons, un soin protecteur pour les lèvres, un stylo correcteur de teint.

dans cette pochette surprise se trouvent encore :

  • une clé usb,
  • 2 compresses pour hydrater les yeux,
  • 2 serviettes hygièniques,
  •  un plan du réseau RATP,
  • du fil dentaire,
  • et une petite pochette « pharmacie » : avec dolipranes, et du FUMAFER pour ma carence en fer…

dans la pochette intérieure zippée :

  • un agenda cosmo (tjr utile),
  •  un carnet couverture rigide marron avec un élastique dans lequel je note tout et n’importe quoi…
  • et bien sûr un stylo (rouge/bleu et porte crayon) les 3 à la fois je l’adore…

 

  • Catégorie Communication 

L’Auteur

-un marron
-une carte bleue
-deux petits folio 2 euros, Edith Wharton et Andersen,
– trois Note books
-un calepin dessins
-un mp4
-le chargeur pour le mp4
-mon blackberry
-le chargeur du téléphone portable
-une bombe lacrymogène (ou équivalent)
-un porte clef lancel encore dans sa pochette
-un peigne
-un fard paupière x4  chanel
-un chapelet
-une dizaine de feutres/stylos noirs
-un paquet de camel 100’s
-un briquet
-un rouge à lèvres
-un lipstick la roche posay
-un jeu de clefs bureau
-un deuxième jeu de clefs appart
-19 cents en vrac
-2 tampons secours
-préservatif en cas agression
-un porte cigarette avec papiers dedans,carte d’identité,carte vitale,carte don du sang,carte don du corps, carte d’électeur,tickets cinéma,billet théâtre,articles découpés,quelques photos.

  • Catégorie « Survivor »

Amie Anonyme

-mes clés,
– un pull,
– une écharpe,
-un agenda,
-pansements,
-dafalgan
-2 stylos, 1 crayon papier,  1 gomme,
-2 mouchoirs (1 pour le rhume chronique et l’autre au cas ou : renverse jus, mange truc gras, transpire…),
-mon passe navigo,
-un miroir,
-mon porte-monnaie :
ma carte d’identité ou permis, ma carte bancaire, ma carte groupe sanguin, ma carte donneur d’organe, un billet de 10 ou20 euros, une pièce de 1 ou 2 euros, un préservatif en cas agression, ma carte vitale, des cartes de collègues et partenaires pro, les cartes des restos que j’aime, le plastique protection de bouche pour faire mouche à mouche en toute hygiène -bah oui j’ai mon afps, des chèques et des tickets de payement, photos de famille, cartes de mon coach de frère à distribuer.

  • Catégorie « Métro-Boulot »

Miss Choco

– ipod
-blackberry
-badge boulot
-clés
-pass navigo
-un paquet de malboro
-portefeuille avec carte d’identité, carte bancaire, monnaie
-planning boulot
– 2 stylos
-le magazine paulette
-2 tickets de caisse
-un briquet!

  • Catégorie « Souvenirs »

L’Aventurière

Poche de devant avec un éléphant bariolé style Inde accroché à la fermeture :
-Trousseau de clés
clé maison,
clé anti vol vélo,
– masque protection pour bouche à bouche,
– lunettes de soleil
-oreillette kit main libre téléphone.

Poche intérieure devant:
-téléphone.

Grande poche intérieure:
-GROS portefeuille avec tout dedans, qui date du primaire… oui je suis conservatrice et alors!!!
Carte bleue
un tout petit peu de monnaie,
photo d’amis,
cartes de visite (les miennes)
autres carte de visite,
carte vital
carte Yves Rocher
carte stationnement dans paris
carte caf, piscine, histoire d’or, camaieu
bon de reduction subway,
carte demandeur d’emploi,
ticket metro et ter,
lingette nettoyante,
capote en cas agression,
timbre,
vieille place de ciné,
photo d’identité,
vieille carte du club des panthères dont j’étais capitaine!!! (club imaginaire de mon enfance et j’ai gardé la carte…)
carte d’identité
vieille carte d’identité avec ma photo à 6 ans et un pull mickey minnie au ski!
permis
carte donneur d’organe,
carte electeur,
carte groupe sanguin,
papier voiture,
papier CMU,
plan metro,
pansement,
RIB,
carte Imagin R (pour continuer à avoir les réductions au Mc do alors que je ne suis plus abonnée),
-un stylo,
-un paquet de mouchoir,
-une mini trousse avec du sucre,
des tampons,
des cachets  contre mal de tête,
des gouttes pour les yeux
– 40 cents en vrac
-première mèche de cheveux coupée dans un mouchoirs avec un ruban,
-pièces de monnaie de différents pays,
-anciens francs de 1986

  • Catégorie Ecolo

Mouton Exilée

-Un mobile
-Un carnet jaune A5
-De la crème pour les mains bioderma
-Du gel antibactérien
-Le cid, collection Larousse classique
-Mes papiers de voitures
-Deux relevés bancaires HSBC
-Une demande pour un passe navigo jamais remplie
-Des cachets pour la circulation
-Une boite avec des tampons
-3 clefs usb
-Un porte cartes sans carte
-Un crayon noir pour les yeux
-Mes clefs : maison 2, boulot 1, voiture 2
-Du labello
-Deux languettes de cannettes
-Ma ventoline
-Mon portefeuilles :
carte de piscine,
contrat de location de voiture,
ma carte de mutuelle,
mon National Insurance Number,
un carnet de timbre,
une carte monop’,
une carte carrefour,
carte de don d’organe,
ma pilule,
2 photos d’identité,
carte d’électeur,
2 cartes de don du sang,
permis,
carte d’identité,
une carte bleue,
une carte de resto,
2 pièces de 5 cents britanniques,
5 Groszy (monnaie polonaise) ,
2 pièces de 1 cent

ET Mère de l’Aventurière

-portefeuilles
carte professionnelle,
permis de conduire,
carte d’identité,
carte groupe sanguin,
carte électeur,
photo famille,
le mini code de la route et liste des départements,
carte identité de son mari,
macif assistance,
calendrier de poche,
carte de visite,
carte vitale +celle de son mari,
carte RATP,
Carte AGF,
carte mutuelle,
carte secu,
ordre des sages femmes,
attestation assurance voiture périmée
-bons de réduction par le boulot,
-bons de réductions,
-tickets de caisses,
-chèques fidélité,
-factures,
-clés
-porte monnaie
multiples cartes de fidélités,
papier mémo (numéro cartouche d’encre etc…)
timbre
carte fidélité coiffeuse
bijoux à réparer
monnaie
– mouchoirs,
-carnet de chèques,
-bloc note,
-prospectus,
-plan de Paris,
-liste de courses,
-papiers voiture et carte grise,
-différentes carte de paiement,
-agenda,
-téléphone portable,
-billet réservation de spectacles,
-bonbons,
-bar de céréales,
-stylo,
-morceaux de papier peints,
-bordereau de réexpédition.

  • Catégorie « Amoureuse »

Journaliste de l’Extrême

-un portefeuille plein à craquer offert par mon chéri,
Mastercard Gold
carte d’identité
permis de conduire
carte vitale
carte fidélité UGC
carte forum des images
cartes de fidélité (dont Starbucks)
carte mutuelle
-mon téléphone,
-mes lunettes de soleil,
-du gel hydroalcoolique,
-un anticernes,
-un miroir ramené d’Amsterdam,
-une mini-laque (oui oui rigole),
-lime à ongles en métal,
-mon stylo Sarah Kay (merci ma soeur),
-une poudre compacte et un pinceau,
-de l’ibuprofene,
-clés,
-chewing gums,
-parapluie,
-tickets resto,
-lingettes rafraîchissante,
-des pièces en vrac,
-mon deuxième téléphone,
-crème pour les mains,
-pass navigo,
-des clés USB
-des mouchoirs

ET Belle-sœur de l’Aventurière

-la pochette de son copain,
-portefeuilles
carte d’identité
photo de son copain
carte bleue
carte vitale
pass pour le ski
carte séphora, marionnaud
monnaie
pansement
carte mutuelle
petit mot d’amour
-agenda
-3 carnets de chèques
-lunettes de soleil
-un jus d’orange
-2 téléphones portables
-chargeur
-pince à cheveux
-comprimés nurophène
-coton tige
-paquet de mouchoirs
-truc de bagage à mains Air France
-un paquet de choko bons

 

Un grand merci à Amie Anonyme, Aventurière, Mère et Belle-soeur, Journaliste de l’Extrême, Miss Choco, Mouton Exilée et Petite Fée !

Jessica Galzin-Spackle

Read Full Post »

Les femmes sont censées être folles des Hommes virils. Et l’Auteur, de base, aimant en partie les Hommes – honnêteté « intellectuelle » oblige, « certaines parties »- n’a rien d’opposé à ce qu’un Homme ressemble à un homme, biologiquement parlant, c’est-à-dire avec des attributs masculins.

(Si, de plus, il peut avoir de belles épaules, des bras musclés mais pas trop, un torse à se damner et… Bref, l’Auteur s’égare ! Il est un peu tôt pour la liste de Noël.)

Mais il y a virilité et « Virilité ». La vraie virilité est biologique, avec des attributs très bêtes qui font la différenciation innée entre un homme et une femme… ce qui fait qu’à votre naissance, des médecins ont établi que vous apparteniez au genre masculin ou féminin.

Et il y a donc la « Virilité » déformée par la société… et archi torturée par la vision patriarcale qui fait de l’Homme un être relativement sanguinaire qui ne jure que par le nombre de bastides innocentes tombées sous son gourdin. Et par une conquête évidente, avec logistique et tactique à toute épreuve.

Définition du dictionnaire sicalien 

  • L’Homme Veni Vidi Vici  ou H3V : individu de sexe masculin qui se trouve si génialissimement « Viril » – un avis qui peut parfois être étayé par un physique assez croquable, un visage relativement beau et un cerveau dont les rouages peuvent s’avérer huilés- qu’il déborde de confiance en soi et arrive en Caius Iulius Caesar devant la proie de son choix. « Veni, vidi, vici » est-il persuadé, « celle-là, elle est déjà folle de moi. »

Pour ce qui est du débat sur la virilité, et bien, certaines femmes seront folles des « Métrosexuels » tout de rose vêtus, aux petits cris d’enthousiasme devant la ceinture de leur rêve très caractéristiques, et les trouveront tout à fait « virils » pour se mettre en couple avec, tandis que pour d’autres, s’ils ne sont des « Gorillosexuels » tout de poils recouverts, aux grognements gutturaux devant un plat raté eux aussi très caractéristiques, il serait difficile pour elles de les trouver un tant soit peu suffisamment virils.

Nous comprenons effectivement que la virilité est particulièrement sujette à la subjectivité. Néanmoins de manière générale les femmes aiment relativement les « Übersexuels » pour l’équilibre qu’ils offrent : ils paraissent virils mais se montrent assez sensibles pour s’intéresser à autre chose qu’à leur appétit –ou leurs appétits.

Définitions du dictionnaire sicalien 

  • Métrosexuel : individu de sexe masculin prétendument viril qui passe certainement plus de temps que vous dans les boutiques. Point de vue tout à fait personnel de l’Auteur : vous êtes censée avoir des amies pour faire ce genre de choses. Ensuite, si vous êtes asociable… d’une pierre deux coups, Veinarde !
  • Gorillosexuel : individu de sexe masculin prétendument humain qui se montre extrêmement fier de son pelage, de ses parties génitales et de sa propension à « casser la gueule » à tous ceux qu’il estime lui avoir cassé les pieds. Point de vue tout à fait personnel de l’Auteur : un gorille véritable semble avoir plus d’idées de conversation… Ensuite, c’est vrai, si vous n’êtes pas zoophile, vous pouvez vous déculpabiliser.
  • Übersexuel : individu de sexe masculin prétendument « ouvert aux autres » qui monte souvent des théories pour sauver l’espèce humaine de l’extinction liée à l’anthropisme ou du capitalisme… Point de vue tout à fait personnel de l’Auteur : une barbe de trois jours, c’est du papier de verre sur une peau de pêche… Alors si vous croyez vraiment qu’ils pensent à autre chose qu’à eux-mêmes !

Mais revenons à nos conquérants.

La « Virilité » entre guillemets est donc, ici, la caricature abominable de la virilité, « abominable » car l’H3V fait mal au cœur de la Femme en recherche d’un HCC (Homme Craquant et Croquable). Oui, l’H3V a de base un petit peu tout pour lui : beau, bien, bâti « comme notre société dit qu’un homme mannequin doit l’être avec de beaux muscles sur une ossature virile », intelligent, populaire, sociable… Il a tellement de qualités qu’il en est tout simplement…imbu et dès lors, imbuvable.

Vous disposez d’un minimum d’orgueil –et vous n’êtes pas à ce moment précis dans un état de désolation sexuelle- qui doit vous aider à remettre à sa place l’olibrius. Oui, vous savez que vous lui plaisez puisque l’H3V ne saurait se compromettre avec une Femme moins bien que lui. Il a une haute opinion de lui-même et une Femme moins bien –donc pas absolument à son goût- ferait tache sur sa cuirasse.

Si l’H3V ne vous intéresse pas, ne lui adressez pas la parole. Vous serez juste cataloguée de « blonde trop bonne trop conne » parce que vous n’avez pas su reconnaître sa valeur. (Ca marche aussi avec « brune », « rousse », « châtain », évidemment !)

Pourquoi remettre à sa place l’H3V ?

Déjà parce que c’est facile. Il ne s’y attend tellement pas ! Il faut avouer que c’est l’avantage d’un monde peuplé de Pralines (Princesse en porcelaine), de CTC (Cruche-tout-Court), de VMV (Vaine, Matérielle et Vénale) etc… qu’il a rencontrées des années durant avant qu’un jour il tombe sur le diamant brut qu’est la Looseuse Réussie (LR) ou la Femme Dans La Normalité (FDLN), dotée de 140 de QI, d’une culture générale et d’un humour voltairien.

Ensuite parce que, si vous êtes vraiment intéressée, la plupart du temps, sachez qu’une fois son orgueil crashé, l’H3V fait fonctionner son petit cerveau et se rend non seulement compte que vous êtes exceptionnelle –attendez, une Femme capable de se rendre compte qu’il n’est qu’un être humain !- mais qu’il n’a pas besoin de se comporter en mufle conquistador pour vous plaire… Bref, il descend de son cheval blanc… et vous renvoie la balle normalement.

Sinon, parce qu’il est jouissif et déstressant de voir un Homme désarmé. Vous passerez très agréablement vos nerfs et frustrations sur un Homme Quasi Parfait, au moins sociétalement parlant ! Parfois, l’Auteur peut se montrer sadique. Oui, après tout, chacun a au moins une faille.

Enfin, Sicaliennes, ATTENTION :

  • si l’H3V n’a pas le sens de l’humour… c’est qu’il n’est pas très intelligent… c’est qu’il risque d’avoir bien plus en commun dès lors avec le Gorillosexuel… et que toutes les LR et FDLN fuient l’espèce dominante pour leur propre survie.

Jessica Galzin-Spackle

Read Full Post »

Tout un programme. Ereintant. L’Auteur se doit de l’annoncer aux Sicaliens et Sicaliennes, l’Hystérique, mâle ou femelle, va vous pomper toute votre énergie vitale… ou l’a déjà fait ou est en train de le faire. L’hystérie, névrose présentant des excès émotionnels incontrôlables, a souvent été attribuée aux femmes… Néanmoins, et si les femmes seraient plus hystériques que les hommes selon les études, les hommes sont aussi fort malheureusement touchés par l’égocentrisme forcené, le besoin de reconnaissance, l’utilisation de la séduction dans leurs rapports aux autres, et la théâtralisation exacerbée…

Définition du dictionnaire sicalien

  • Complexe de l’Hystérique (ou Hysté Com’) : comportement masculin ou féminin qui tend à ne pas savoir lâcher l’affaire. Quelle qu’elle soit.

CAS PRATIQUE : la relation ne marche pas pour une des deux personnes « engagées » – nous prendrons ici le cas d’une jeune femme, question d’expérience- pour x raison(s). Cependant, la deuxième personne ne l’entend pas de cette oreille et va se révéler un Hystérique.

Attention, l’Hystérique doit avoir été mis au courant de la rupture, ou du fait que vous ne souhaitez pas poursuivre plus avant votre relation pour être considéré comme comportementalement odieux. Sinon, ses assauts sms-iques, téléphoniques voire physiques – je te rejoins sans te prévenir dans ton bar préféré- sont dans un premier temps à associer à la GFD, Gestuelle Frénétique du Désespéré, cas qui sera développé plus tard par l’Auteur. Ce n’est qu’après annonce de la cessation d’activité, si les assauts continuent que vous pourrez reconnaître l’Hystérique.

  • Information exclusive pour les Hystériques : ce n’est pas parce que une ou deux ou trois (ou plus si vous piochez vraiment mal) personnes ne veulent pas de plus d’une soirée/ semaine/ mensualité avec vous qu’il faut vous penser rejeté intrinsèquement, vous êtes rejeté non pour vous mais par rapport aux goûts, habitudes, volontés d’une autre personne. Il y a plein de poissons dans l’océan, continuez de lancer vos filets et arrêtez de vous fixer sur les saumons, trop gras pour votre régime ! Ou le thon rouge qui se fait rare…

Mais pourquoi le complexe de l’Hystérique agace-t-il ?

Peut-être parce que le comportement de l’Hystérique est à la limite du harcèlement donc très envahissant… Et que si vous vous êtes donné la peine de signifier une rupture ou un abandon à une personne, c’est que vous aviez envie ou besoin d’espace par rapport à celle-ci.

Et alors que vous aviez bien fait les choses, voici que vous recevez une tonne de sms « pourquoi, mais pourquoi ???!!! », courriels de trois pages vous faisant généralement demander comment on peut écrire tant quand on fait autant de fautes, appels larmoyants et induisant de sacrées migraines et/ou visites impromptues, des surprises dont vous vous seriez bien passé.

Bref, vous voyez limite plus la personne que si vous aviez continué calmement à la voir.

Ce qui, soit dit en passant n’est pas forcément vrai : l’Hystérique a besoin de vous pour se sentir bien, de partager avec vous. Mais si vous êtes amoureux d’un Hystérique et que vous aimez papoter non stop, vous ne vous en rendez pas forcément compte.

En tout cas, dormez bien car l’Hysté’ Com » va vous épuiser moralement et physiquement.

En toute honnêteté, à toute rupture, il existe un petit code à respecter : (ensuite, on fait aussi ce qu’on peut dans la vie, pas forcément ce qu’on veut !)

  • L’annoncer en face (Sicaliens, Sicaliennes, haro sur les lâches quand même !)
  • Accepter d’être méchant pour le bien d’une rupture propre
  • Accepter la douleur que vous infligez et vous y tenir (on ne fait pas un pas en avant et trois en arrière)
  • Accepter un dernier rendez-vous DANS UN LIEU BIEN PUBLIC ET PAS DISCRET avec l’Hystérique qui a besoin d’épancher son incompréhension (ça, c’est surtout pour ceux et celles qui ont un grand sens de la B.A)
  • Itérer votre position et l’annonce bis définitive de la rupture sans option retour ni passage par la case départ.

Vous avez tout bien appliqué et l’Hystérique continue ?

Il ne vous reste plus qu’à l’ignorer, ne plus fréquenter quelques semaines les endroits où il/elle sait vous trouver et menez votre vie comme vous l’entendez. Et attention ! Pas de pitié où vous lui ferez perdre son temps et dès lors le vôtre !

  • Chers Hystériques, l’Auteur écrit « chers » mais ne le pense pas, souvenez-vous : il y a d’autres rencontres à faire. Tournez la page. Fermez les yeux, respirez et repartez du bon pied. Si vous vous apercevez que vous n’y arrivez pas, effacez les numéros, adresses courriels etc… C’est déjà une bonne base. Et acceptez de souffrir en silence. Quand on aime vraiment une personne, on préfère la voir heureuse que malheureuse. Même si ça vous exclut.

Jessica Galzin-Spackle

Read Full Post »

Alors tout d’abord évidemment : un franc éclat de rire ! L’auteur adorerait rencontrer l’internaute qui s’est installé(e) devant son ordinateur pour rechercher des plans d’avancement…  dans une société précise… par des moyens… hmmm… Enfin, du moment que c’est consenti et pas forcé !

  • Petit point de morale : ce n’est pas bien. En tout cas, selon la vision sociétale, c’est dégradant. Vous ne devriez compter que sur vos compétences, exclure toute idée de réseau et prier pour que la chance… Tiens, mais la chance ne sourit-elle pas aux audacieux ? Bref… Ce n’est pas bien.

Après petite réflexion, vous vous dîtes, « c’est vrai, ce qui manque aujourd’hui sur internet, ce sont les photographies des supérieurs directs et divers, des directeurs/rices avec leurs mensurations et ce qu’ils peuvent faire pour vous ! » Il serait temps que les services web des différentes multinationales se penchent sur ces considérations.

Vous imaginez ? Vous pourriez carrément sélectionner à l’avance, envoyer un « flash » avec votre photographie, vos mensurations et ce que vous estimez être capable de faire pour eux dans un premier temps puis pour l’entreprise dans un second.

Il faut avouer que ça tue aussi le charme de la rencontre, du jeu de séduction, de la confusion entre harcèlement sexuel et/ou moral et vrai désir réciproque (ou pas d’ailleurs si vous êtes vraiment un/e arriviste dont les dents rayent le parquet…), de cette boule d’angoisse dans le ventre d’être accusé(e) d’avoir profité d’une promotion canapé !

Le problème de l’Auteur dans cette réponse est celui-ci : la question est-elle effectivement…

  • où en est l’état de l’avancement par le biais de la promotion canapé chez Bouygues, que j’évalue ma marge de manœuvre ?

Alors, l’Auteur ne dispose pas de suffisamment de données. Dommage, hein ? Pourtant, deux coups de fil ont été adressés : l’un aux ressources humaines, l’autre au service client (ben oui, les seuls numéros trouvables…) et, fort curieusement, il n’en est rien ressorti. Les personnes au téléphone devaient

-se garder les bons plans (Oh les vilain(e)s ! )
– ne pas en avoir connaissance (Aïe ! )

Néanmoins, rassurons, comme partout, il doit y avoir des supérieurs desséchés sentimentalement ou sexuellement suffisamment frustrés pour être prêts à tomber sous le joug de quelque personne rongée d’ambition… C’était pour le côté Medef de l’affaire. Passons à celui qui va faire don de son corps : bien évidemment, vous avez toujours une chance de rencontrer l’amant de votre vie qui va avoir une révélation, se rendre compte de tout votre potentiel, et va faire en sorte que l’entreprise pour laquelle vous vous donnez corps et âme puisse exploiter vos talents à leur juste valeur !

Ou

  • Devrais-je forcément en passer par la promotion canapé pour avancer chez Bouygues ?

Ah ! Que répondre ? Vous espérez bien que non… mais s’il le faut pour une carrière à la hauteur de vos espérances, vous en êtes capable ? Dans ce cas, établissez vos limites. Au moins, vous avez déjà les noms de vos diverses offres :

  • Forfait Eden bloqué :  « sous le bureau », voire avec option« sur le bureau », vous ne pouvez pas plus et seulement si le coup de pouce s’agrémente d’une bonne évaluation annuelle!
  • Forfait Eden Relax : vous variez un peu les lieux : « dans la salle de réunion », « dans la réserve », « dans les toilettes », « à la photocopieuse », un massage offert gracieusement après l’augmentation… conséquente.
  • Forfait « Ideal » : pour fêter votre avancement fulgurant, même le restaurant en tête à tête est autorisé !

Au final, c’est un sujet auquel on devrait penser plus souvent, dès les premiers entretiens d’embauche…

« Non, je suis désolé(e), le poste m’intéresse mais je ne me vois pas du tout coucher avec vous, ça risque de bloquer à un moment… A moins que vous pensiez vous-même être muté/recruté ailleurs ? »

Une dernière question : les préservatifs passent-ils en notes de frais ?

Read Full Post »